retour à la page d'accueil
eurocode
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : eurocode     » photo : page-0001 / n°1 sur 4

   +    ++   D
Vivant depuis 15 ans déjà sous la menace de l’application de l’Eurocode 5, norme européenne visant à rendre impossible le calcul d’une structure bois par un non-spécialiste, de Séville à Stockholm, je ne pouvais passer sous silence cette menace.
Un NON vigoureux : telle a été ma réponse au référendum de 2005 sur l’Europe.
NON certes, motivé par de toutes autres raisons, mais où le spectre des Eurocodes 5 pesait, comme pèse un ciel d’orage, qui se retient de faire un malheur (depuis 15 ans, pensez !)
Comme il ne faut pas cacher aux futures générations les difficultés du monde qui les attend, j’ai introduit brièvement ma petite fille aux arcanes de ces règlements.
Voulant faire simple, je me suis limité au B A BA : le simple cisaillement, que 6 formules enfantines suffisent à calculer.
Je vous livre les traces de son enthousiasme.

J’ai appris que la Commission Européenne était revenue sur son interdiction des fruits et légumes tordus.
Peut-être pourrait-elle à présent faire peser une censure sur les esprits tordus !
Bon, tout cela pourrait être drôle si n'était pas en jeu un accès à une technologie qui devrait être facilité pour le plus grand nombre,
et non ainsi réservé à une "élite" qui s'autoreproduit (voir Bourdieu).

Envoyez ici vos contributions.

Merci d'avance.