retour à la page d'accueil
Henry David Thoreau
pdf à télécharger LeManifestedesDesobeissants[1]
pdf à télécharger desobeissance
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : henry david thoreau     » photo : Thoreau / n°1 sur 2

   +    ++   D
Henry David Thoreau ou le recours aux forêts , (très joli et riche site)

Une façon de protester contre le cours du monde, l’état de la société, les valeurs qui la guident et l’absence de choix qui en résulte est de se mettre à l’écart du flux.
Fuite ? Voire ! Et alors ?
Thoreau est l’ancêtre revendiqué de ceux, dont je fus, qui s’écartèrent d’une voie toute tracée pour protester certes, mais surtout pour vivre.
Il faut lire « Walden » et « La désobéissance civile » (ici, en pdf) de Thoreau, comme deux versants d’une même pensée : comment réagir face à une société ségrégationniste et va-t-en guerre ?
De même que l'étang de Walden ne se nourrit d’aucun ruisseau , et ne se répand dans aucun déversoir apparent, Thoreau n’a ni maître ni disciple.

Mais l’étang alimente des sources secrètes, et l’œuvre de Walden, c'est-à-dire sa vie, a suscité bien des vocations de rebelle
La désobéissance a de beaux jours devant elle.

L'éloge qu'il fait par ailleurs de la simplicité résonne aujourd’hui de manière prémonitoire.
Qu'est ce d'autre que l'appel à la une décroissance raisonnée sinon un écho de la voix de Thoreau ?
Le récit qu’il fait de la construction de sa cabane, le regard qu’il pose sur la société des hommes, et celle des animaux, offrent de belles bouffées de fraîcheur.
Il appartient à chacun de mesurer si ce type de protestation individuelle n’a pas de meilleure chance d’aboutir à un changement global que les mouvements collectifs, ou s'ils doivent les compléter, et comment.
Débat ouvert,
ici aussi