retour à la page d'accueil
le bruit et la saveur
pdf à télécharger recherche
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : le bruit et la saveur     » photo : Bruder Klaus Chapel / n°1 sur 2

   +    ++   D
Claude Lévi-strauss dans « Tristes tropiques » , deux rhums, le premier produit à Porto-Rico dans l’inox et l’émail, le second à la Martinique dans une rhumerie « rustique et négligée » :
« les rhums de la Martinique, goûtés au pied des vieilles cuves en bois engrumelées de déchets, étaient moëlleux et parfumés, tandis que ceux de Porto-Rico sont vulgaires et brutaux. La finesse des premiers est-elle donc faite des impuretés dont une préparation archaïque favorise la persistance ?"
Une saveur liée à l’impureté ?

Frans Brüggen, chef d’orchestre baroque, a fait analyser le son de deux orchestres, l’un baroque, l’autre classique : le premier produit 20 % de bruit divers (raclements, vibrations diverses, frottements,…) pour 80 % de musique, le second 5 % de bruits et 95 % de son pur.

De l’impur vient la saveur, le bruit augmente l'émotion musicale.

Il semble que les processus de production actuels, et les architectures qui soit en découlent, soit les dictent, nous éloignent de cet impur, et de ce bruit.

Est-ce pour cela qu’elles ne nous touchent plus guère parfois ?
Que l’œil patine sur toutes ces surfaces lisses, qui se voulant réfléchissantes, ne reflètent plus qu’indifférence ?

Il faut que Peter Zumthor réinvente l’aléatoire du feu, dans sa chapelle du Bruder Klaus, pour que l’on s’interroge sur la part de désordre nécessaire.

Nous avons avec le bois, issu du grand désordre de la nature, une chance unique de réintroduire, même sans intervention de notre part , une part de ce désordre pour équilibrer le règne d’un excès d’ordre .

« Deux maux menacent le monde : l’ordre, et le désordre » (P.Valéry, cité par C.Simon dans "L'herbe")
Je sais ne pas faire l'unanimité là-dessus.

Envoyez donc ici votre avis
Merci à JBB, qui nous transmet un intéressant article de "La Recherche", sur la lutherie : pourquoi le son d'un instrument en bois est plus riche ? (voir en haut à droite, en pdf)