retour à la page d'accueil
minéral végétal
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : mineral vegetal     » photo : Ajoux 6 ans / n°1 sur 15

   +    ++   D
Toute la pensée occidentale fonctionne sur des dualismes :
Le bien, le mal
Le corps, l’âme
L’individu, la société
La nature, la culture

Qui sont des axiomes jamais remis en cause, alors même que d’autres civilisations fonctionnent très bien sans eux.
L’un de ces dualismes concerne l’opposition entre minéral et végétal.

Alors que les huiles minérales, le charbon, sont des végétaux enfouis, plus du temps.
Alors que les plantes ne vivent que par les sels minéraux .
Le contraste minéral-végétal est le passage obligé de toute conception impliquant du bois :
on y met en scène le contraste des matières, faisant assumer à l’un l’ancrage, à l’autre l’envol, …

Les choses sont, ou plutôt devraient être plus confuses, c'est-à-dire plus subtiles :

Jamais la pierre n’est aussi belle que dans les colonnes doriques, dans les nervures gothiques où elle mime les fûts dressés.

Jamais le bois n’est aussi noble que quand il atteint, à force d’âge, l’impassibilité de la pierre.

Dans la fusion en une œuvre commune, qui transcende ces fausses frontières, dans l’indécision, se jouent des possibilités
Pour vos commentaires, vous rendre

ici même