retour à la page d'accueil
o
pdf à télécharger O _ s'inspirer
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : o     » photo : Don_Quijote_and_Sancho_Panza / n°1 sur 7

   +    ++   D
Dans « Pierre Ménard, auteur du Quichotte » Jorge Luis Borges imagine un écrivain français se mettant en tête de réécrire le premier livre du Don Quichotte de Cervantès.

Non pas le copier, ce qui serait trop facile, mais le réécrire, mot pour mot, sans pour autant se placer dans la peau de Cervantès, « ce qui est singulièrement plus difficile ».
Pierre Ménard ne se prenait pas pour Cervantès.
Mais pour qui se prend l’architecte Cervantès de l’Agence A+, qui réécrit à Montpellier, pour le Domaine d’O, le Théâtre Ephémère du Palais Royal, tout en prétendant ne pas le copier ?
Se prend-il pour Pierre Ménard ?

Se prendrait-il pour Don Quichotte lui-même, ce qui ajouterait à la confusion, il aurait en ce cas trouvé un parfait Sancho Panza en la personne de Jean-Paul Laurent, du bureau d’études Calder (qui doit se retourner dans sa tombe de voir son nom ainsi bafoué), avec lequel il se livra à cet intéressant travail de réécriture.

Que Sancho Panza me prenne à son tour pour son âne, en prétendant n’avoir pris connaissance que sur le tard du projet de Paris, alors que cette référence figurait au programme du concours (voir article du Midi Libre), me permettrait de lui adresser un coup de sabot, même si l’interview du maître d’ouvrage contenu dans l'article est à lui seul un vibrant appel au plagiat, appel entendu s’il en est par le serviteur dévoué.

Je préfère juste inviter le lecteur à l’amusant jeu de sept erreurs que voici : dans les images, où est le projet de Paris , où est le projet de Montpellier, postérieur de deux ans ?

Et à essayer de comprendre pourquoi, et comment, on trouve, dans deux contextes et pour deux programmes assez différents :
Même principe de parois doubles, dont je ne connais pas d'autre utilisation ?

Même fermes latines renforcées métal (alors qu'une toiture plate semblait bien plus conforme au projet) ?

Même détail d'assemblage central de ces fermes ?

Même principe de panneaux de toiture pré-étanchés ?

Même trame proche de 3m, alors que mon projet ne faisait que se calquer sur la trame de colonnade de 3.19m, et que porter sur 20 m tous les 3 m est, dans d'autres circonstances, pas vraiment opportun ?

Un coup de sabot ? non, trop fatigant.

Je préfère retourner lire Borges, et Cervantès, assis sur ma Rossinante à moi, qui s’appelle Jolly Jumper (j’ai copié le nom, je l'avoue).