retour à la page d'accueil
réflexion sur l'outil
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : reflexion sur l outil     » photo : ivan-illich_1190751331 / n°1 sur 1

ivan-illich_1190751331.jpg
   +    ++   D
A un certain moment de ma vie, la lecture d'Ivan Illich m'a détourné (facilement) des centrales nucléaires qui m'ouvraient leur bras au sortir de l'école d'ingénieur, pour me pousser vers l'apprentissage d'un métier manuel : la charpente en l'occurence.
Je ne l'ai pas encore regretté une seconde.
Je suis donc heureux que vous puissiez faire connaissance avec Ivan Illich : à travers ce site libertaire
Ou plus largement à travers la réédition bienvenue de ses oeuvres par Fayard en 2004.

Je suis également heureux que la réflexion sur la décroissance (qui sera de toute façon au rendez-vous, qu'on le veuille ou non) puisse être aussi le lieu d'une réflexion sur l'outil : ici
ou
Chaque institution, nous dit Illich, atteint un jour un seuil, où elle commence à devenir contre-productive.
Qu'en est-il de la "Haute Qualité Environnementale" ? il semble que le laps de temps pendant lequel cette institution-là est devenue contre-productive ait été très court!