retour à la page d'accueil
un nouveau Larzac
pdf à télécharger A Notre-Dames-des-Landes
retour à la page d'accueil retour     » voir les vignettes : un nouveau larzac     » photo : 1973 / n°1 sur 9

   +    ++   D
En 1973, j'ai travaillé comme modeste manoeuvre bénévole sur le chantier de la bergerie de la Blaquière.
Une opposition constructive au projet d'extension du camp militaire de la Cavalerie. Et une première rencontre avec la construction, bien maladroite, mais enthousiaste : construire n'a pas toujours autant de sens !
J'ai quitté le chantier à l'automne, à regret : il s'agissait alors d'aller choisir des arbres pour les pannes, à poser sur les arcs en pierre et en béton.
Près de 40 ans plus tard, il s'agit là aussi d'opposition constructive, d'occupation, de réoccupation.
La logique simplement basée sur des extrapolations impose cet aérodrome pour Nantes.
Mais la simple extrapolation n'est pas un raisonnement : c'est une absurdité.
Avec de telles extrapolations, on pourrait aussi bien justifier son contraire.
Le transport aérien ne peut continuer à croître comme il l'a fait, sans rencontrer un jour les limites dues à l'épuisement des ressources, ou à l'effet de serres.
La question du manque de terres arables se posera aussi à brève échéance, ici, et à l'échelle mondiale. voir ici document de la FAO

En attendant, les huttes en bois protestent contre le bétonnage. Ce matin, démontage et évacuation, mais ce n'est qu'un début...
Pour en savoir plus: le site zone à défendre